Les écrits de Maryse

Les écrits de Maryse

Poème - Jour d’hôpital

verlaine.jpg

 Jour d'hôpital.

 

 

 

 

 

 à Verlaine

 

 

 

 



Dans ce parc solitaire et glacé,
J’erre… Désemparée…
Verlaine !  Verlaine !
Pourquoi faut-il que je m’en souvienne ?
Ta chanson est mienne

Tes mots en moi résonnent
Au rythme monotone
De mon pas cadencé
Dans ce parc solitaire que tu as si bien chanté.

Je regarde la ville
Avec son va et vient tranquille.
Je fais ce rêve étrange et pénétrant
Où Toi et Moi on se comprend.

Et je fredonne :
"Les violons de l’automne"
Ô triste, triste est mon âme…
Ô moi, pauvre femme…

Mais voici des fruits, des fleurs,
Des feuilles et des branches…
Et tes mots, telle une avalanche,
Qui de langueur grisent mon cœur.

Un arbre par-dessus les toits
Berce sa palme.
Les larmes, du plus profond de moi,
Soudain dévalent…

Verlaine !  Verlaine !
Entend mes pleurs !
Moi qui ne suit qu’un Pauvre Gaspard Hauser.



Maryse Le Lay-Fauconier



16/11/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser